Entre terre et mer, on a l’eau à la bouche !

Hmmmm, on adore les spécialités locales

Longtemps on a résumé les Landes à son foie gras, et puis on a confié la carte à des becs fins. Au menu : Du savoir-faire, des saveurs du terroir et des spécialités locales à mettre sur toutes les tables !

On ne reste pas planté comme une asperge

A partir du mois de mars, l’asperge blanche est à l’honneur ! Premier légume primeur, l’asperge profite d’un climat océanique doux pour s’épanouir sur un sol perméable et sablonneux. On prépare le bol de mayonnaise et on se régale d’avance.

On pimente son repas quotidien

L’été, on rajoute un peu de piquant et de saveur à la cuisine avec le piment d’Espelette ! On se rend directement chez le producteur et on écoute l’histoire de ce grand voyageur. Originaire d’Amérique, le piment a traversé l’océan pour s’accommoder au sol et au climat landais !

On ne raconte pas de salades à un landais

On ne peut pas passer à côté : l’authentique salade landaise, celle qu’on déguste avec gésiers et magrets encore chauds, servie sur un lit frais de verdure. Mais quelle est sa recette exacte ? Attention, ici poser cette question eut lancer d’interminables débats : tomates ou concombre, pommes ou asperges… et lorsque vous avez finalement tranché, il faudra encore décider avec quel vin l’accompagner.

On flambe la tourtière

On garde les tourtières pour le dessert… Ces pâtisseries traditionnelles sont composées d’une couche de pommes ou de pruneaux et garnies du « voile de la mariée ». Une pâte feuilletée que l’on étire en fine couche avant de badigeonner de beurre fondu. Avant de les passer au four, paraît-il que les plus gourmands les arrosent d’Armagnac !

On savoure l’Armagnac

Vieillie dans des fûts de bois de chêne de 400 litres, la plus ancienne eau de vie de France bénéficie d’une appellation d’origine contrôlée et tire sa renommée d’une couleur ambrée et d’une profondeur aromatique exceptionnelle. A consommer avec modération… Et en pleine conscience !

D'autres articles